Articles récents
Poecilocampa populi (Linnaeus 1758) - Le Bombyx du peuplier

Poecilocampa populi (Linnaeus 1758) – Le Bombyx du peuplier

 Malgré les brumes automnales qui envahissent la forêt d’Orléans et les esprits, je vais m’efforcer de ne pas bombyciner dans le vide pour vous parler du Bombyx du peuplier. Eh oui, ce papillon nocturne est en pleine période d’activité. Dès que l’hiver approche et que les gelées apparaissent, le moindre radoucissement le fait sortir de...
Polypodium vulgare, Linné, 1753. – Le Polypode vulgaire

Polypodium vulgare, Linné, 1753. – Le Polypode vulgaire

En ces journées moroses, tristes et froides, alors que la longueur du jour croît, tout est  terne en forêt d’Orléans. Le bruit lancinant d’une tronçonneuse au loin fait écho à la plainte d’un Geai des chênes, dérangé par notre présence. La nature s’est recroquevillée telle une marmotte dans son terrier. Tout est gris, tout est...
Vinca minor, Linné, 1753. - La Petite pervenche

Vinca minor, Linné, 1753. – La Petite pervenche

Le mois de février n’est pas celui qui permet le plus d’observation florale en forêt d’Orléans. Les gelées nocturnes et la bise d’hiver ne favorisent pas la pousse d’espèces florifères. Et pourtant une plante dont le nom latin du genre est Vinca va vaincre ce froid. Vinca vient du latin « vincere » qui se traduit par...
Argiope bruennichi (Scopoli, 1772) - L'Epeire frelon

Argiope bruennichi (Scopoli, 1772) – L’Epeire frelon

Aujourd’hui 12 février, que trouve-t-on à l’éphéméride ?  Ste Eulalie et le dicton qui va bien avec, « Si le soleil luit pour Sainte-Eulalie, Pommes et cidre à la folie ». Alors là, c’est sûr, nous n’allons pas attraper la « fouère » en octobre, vu qu’il tombe tant d’eau qu’une grenouille y perdrait ses petits. Bon,  Eulalie vient du...
Lampides boeticus (Linnaeus 1767) - L'Azuré porte-queue

Lampides boeticus (Linnaeus 1767) – L’Azuré porte-queue

En ce jour pluvieux, je vais vous narrer l’histoire d’un petit papillon qui passe plus qu’il ne vit en forêt d’Orléans. Papillon méridional, son aire de répartition est le sud de la France avec une remontée le long des côtes atlantiques, peut-être même au dessus de l’estuaire de la Loire. Partout ailleurs, il est migrateur,...
Xylaria carpophila(Pers.) Fr. 1849. - La Xylaire des faînes

Xylaria carpophila(Pers.) Fr. 1849. – La Xylaire des faînes

Pour un mycophile, il y a deux façons de regarder les champignons. La première consiste à musarder, à errer en forêt et à trouver le carpophoreappareil portant les cellules reproductrices des champignons et sur lequel sont produites les sporesElément unicellulaire qui intervient dans la reproduction.., qui après moult recherches, terminera sans nom car la mycologie...
Mucilago crustacea F.H. Wigg., 1780. - Le Mucilage crustacé

Mucilago crustacea F.H. Wigg., 1780. – Le Mucilage crustacé

Après l’article sur Craterium minutum, petit myxomycète de la forêt d’Orléans, il ne faut pas croire que tous les myxomycètes passent inaperçus. Pour preuve, quel promeneur ne s’est pas posé un jour la question : quelle est cette mousse blanche qui envahit les herbes ou les feuilles à l’automne ? Les anglais l’appelle « vomi de chien » tellement...
Craterium minutum (Leers.) Fr. 1829

Craterium minutum (Leers.) Fr. 1829

En forêt d’Orléans, il existe de minuscules êtres vivants que seule la curiosité permet d’observer. Ainsi de très petits champignons, les Myxomycètes, poussent et décorent les feuilles ou les troncs pourrissants de leurs couleurs aussi variées que le sont leurs formes. Les myxomycètes en réalité ne sont pas des champignons, mais longtemps considérés comme tels,...
Flammulina velutipes (Curt. : Fr.) P. Karsten. - La Collybie à pied velouté

Flammulina velutipes (Curt. : Fr.) P. Karsten. – La Collybie à pied velouté

A deux jours de l’hiver, je vais vous présenter un champignon téméraire face à la mauvaise saison. Bien peu de sporophoresappareil portant les cellules reproductrices des champignons et sur lequel sont produites les sporesElément unicellulaire qui intervient dans la reproduction.. à lames résistent aux ardeurs de l’hiver. Eh bien cette jolie Collybie le fait, même...
Papillon de nuit. Erebidae

Papillon de nuit. Erebidae

Papillon de nuit. Geometridae

Papillon de nuit. Geometridae

Les Geomètres forment une grande famille des hétérocèresPapillon dont les antennes ne sont pas en massue, souvent nocturne. Papillon de nuit.. De couleur variée, le corps est plutôt fin et les ailes plutôt anguleuses. Quelques genres sont toutefois semblables aux Noctuelles. En grande majorité nocturnes, certaines espèces sont diurnes et plus facilement observables.  
Papillon de nuit. Noctuidae

Papillon de nuit. Noctuidae