Author Archive
Hydrophilus piceus (Linné,1758) – Le grand hydrophile

Hydrophilus piceus (Linné,1758) – Le grand hydrophile

Au début du mois de juillet, un insecte se promène sur la terrasse, visiblement arrivé dans la nuit. Tiens ! Comme l’année dernière, un Dytique bordé a loupé son plongeon dans le bassin. Mais la grandeur de l’animal, quatre centimètres, et sa couleur noire m’interpellent. Un coléoptère de cette taille, c’est plutôt rare. Alors, une...
Cichorium intybus (Linné, 1753) – La Chicorée sauvage

Cichorium intybus (Linné, 1753) – La Chicorée sauvage

Lorsque je me balade en forêt d’Orléans, je suis mes pieds, lesquels vont où ils veulent. Pas d’itinéraire précis, pas de stratégie de parcours, ainsi, mon cerveau (ce qui m’en reste) divague dans mes souvenirs. Arrivé au mois de juillet, une jolie fleur bleue poussant sur une tige ramifiée agrémente les bords de chemin. La...
Deilephila elpenor (Linné, 1758) – Le Grand Sphinx de la vigne

Deilephila elpenor (Linné, 1758) – Le Grand Sphinx de la vigne

Le promeneur musard de la forêt d’Orléans ou l’amateur de musardise, si vous préférez, a certainement plus de chance que les bons marcheurs de découvrir les curiosités entomologiques forestières. Prendre le temps d’admirer une floraison rose pourpre d’Epilobe hérissé (Epilobium hirsutum) sorti d’un fossé et voilà l’aventure qui commence. N’y a-t-il pas un petit serpent...
Ophrys apifera (Hudson, 1762) – L’Ophrys abeille

Ophrys apifera (Hudson, 1762) – L’Ophrys abeille

Après la visite de l’Est de la forêt d’Orléans, une balade à l’Ouest dans le massif d’Orléans, où, à l’approche de la Beauce, le terrain se fait calcaire. En cette fin de printemps les Orchidées sont de sortie et c’est un plaisir visuel sans cesse renouvelé  que d’en rencontrer. Parmi celles-ci, le genre Ophrys est...
Orobanche amethystea (Thuiller,1799) – Orobanche du Panicault

Orobanche amethystea (Thuiller,1799) – Orobanche du Panicault

Malgré le printemps capricieux, la vie s’organise en forêt d’Orléans et s’apprête pour l’été. Ici ou là, sortent les champignons printaniers avec du retard et les papillons restent au chaud dans leur chrysalide. Les pluies abondantes n’ont pas découragé les plantes et au hasard d’une promenade à l’Est du massif de Lorris, j’ai découvert cette...
Dumontinia tuberosa (Bull. : Fr.) Kohn 1979 – La Sclérotinie tubéreuse

Dumontinia tuberosa (Bull. : Fr.) Kohn 1979 – La Sclérotinie tubéreuse

Pour continuer notre ballade de ce matin, reprenons notre parapluie, et  allons voir ce champignon compagnon des Anémones des bois. Dumontinia tuberosa, la Sclérotinie tubéreuse, est un parasite de cette plante. Il va, la première année, développer un sclérote sur le rhizome de la plante qu’il va affaiblir voire détruire. La deuxième année, fort de...
Anemone nemorosa (Linné, 1753) – L’Anémone des bois

Anemone nemorosa (Linné, 1753) – L’Anémone des bois

Le mois d’avril est parti, et avec lui s’en vont les dernières Anémones des bois. Ces petites plantes profitent de l’absence des feuilles au printemps pour recouvrir le sol d’un tapis vert que les fleurs vont peu à peu rendre blanc. En forêt d’Orléans, elle est rare dans le massif de Lorris, trop acide à...
Ulex europaeus (Linné, 1753) – L’Ajonc d’Europe

Ulex europaeus (Linné, 1753) – L’Ajonc d’Europe

 Puisque aujourd’hui le soleil ose quelques rayons timides sur la forêt d’Orléans, j’en « copie-colle » sur le blog. Pour ce faire, quelques photos de l’Ajonc d’Europe, Ulex europaeus, cet arbuste épineux dont les fleurs jaune d’or illuminent les lisières. Moins réguliers que son cousin l’Ajonc nain, Ulex minor, cette plante d’affinité atlantique est en limite Est...
Xylocampa areola (Esper, 1789) – La Noctuelle aréolée

Xylocampa areola (Esper, 1789) – La Noctuelle aréolée

Le printemps avance et le temps reste sur place. Toujours froid et vent désagréable à ne pas mettre un lépidoptère dehors. Dans la page de l’Orthosie du cerisier (Orthosia cerasi), je ne vous ai pas dit qu’en France l’on dénombre environ sept cent cinquante espèces de noctuelles (Noctuidae). Je précise Noctuidae car beaucoup de papillons...
Orthosia cerasi (Fabricius,1775) – L’Orthosie du cerisier

Orthosia cerasi (Fabricius,1775) – L’Orthosie du cerisier

Dans la première nuit du printemps, histoire de lui rappeler qu’il est un peu en retard, voletaient quelques hétérocèresPapillon dont les antennes ne sont pas en massue, souvent nocturne. Papillon de nuit.. Les noctuelles au sens propre (Noctuidae) forment une gigantesque famille, représentant près de vingt cinq mille espèces de part le monde. Thysania agrippina...
Veronica agrestis (Linné,1753) – La Véronique agreste

Veronica agrestis (Linné,1753) – La Véronique agreste

Malgré le temps terriblement  froid des jours derniers, les Véroniques printanières profitent des rares, mais chaud, rayons du soleil pour fleurir. Alors, je regarde comment vont la Véronique de Perse et sa cousine la Véronique à feuilles de lierre. Mais que vois-je, une intruse ? Non, c’est une Véronique de Perse avec des petites fleurs, quoique,...
Gonepteryx rhamni (Linné, 1758) – le Citron

Gonepteryx rhamni (Linné, 1758) – le Citron

En cet hiver plutôt frisquet, il a fallu attendre le début mars pour voir voleter les rhopalocèrespapillon de jour. hivernants de la forêt d’Orléans. Ainsi, le 9 mars dernier, au carrefour de Chateaubriand, quelques Robert-le diable (Polygonia c-album), un Paon du jour (Inachis io), et une bonne dizaine de Citron (Gonepteryx rhamni) sont de sortie....