Monthly archive avril 2012
Callophrys rubi (Linné 1758) – L’Argus vert

Callophrys rubi (Linné 1758) – L’Argus vert

Voici pour moi un des plus beaux papillons du printemps en forêt d’Orléans, l’Argus vert, Callophrys rubi, ou encore le Thècle de la ronce, est magnifique de finesse. Petit papillon, trente millimètre d’envergure, n’est pas rare, au contraire, mais pas si facile à voir. Il faut dire qu’en vol, le dessus de ses ailes brun-sombre...
Lycaena phlaeas (Linné 1761) - Le Cuivré commun

Lycaena phlaeas (Linné 1761) – Le Cuivré commun

Si un papillon porte bien mal son nom, c’est le Cuivré commun, Lycaena phlaeas. Certes il est très commun, partout en France et sur toutes les landes sablonneuses de la forêt d’Orléans, mais Cuivré désigne beaucoup de ses cousins : fuligineux, mauvin, écarlate, des marais, du genêt et j’en passe. Ils sont pour beaucoup localisés et...
Araneus diadematus (Clerck 1757) - L'Epeire diadème

Araneus diadematus (Clerck 1757) – L’Epeire diadème

Pour la première araignée, je ne peux que vous présenter l’Épeire diadème, Araneus diadematus, présente sur l’ensemble de la forêt d’Orléans. D’ailleurs ce n’est pas une présentation, tout le monde la connait et on la trouve partout. Araneus diadematus ou de son autre nom, Porte-croix, référence faite à la croix formée sur le dessus de...
Timarcha (Timarcha) tenebricosa (Fabricius 1775)

Timarcha (Timarcha) tenebricosa (Fabricius 1775)

Quand, à la suite du week-end de Pâques, j’ai trouvé Timarcha tenebricosa, le Crache-sang, déambulant avec une allure de sénateur, je me suis dit que le week-end avait été dur pour lui. Mais il est vrai que Timarcha chez les grecs évoquait les notables à la démarche flegmatique et noble. D’ailleurs, il ne peut pas...
Triturus marmoratus (Latreille 1800) - Le Triton marbré

Triturus marmoratus (Latreille 1800) – Le Triton marbré

Mi-mars, petite ballade matinale dans le bosquet à côté de la maison, le temps est sec et doux, et pas grand chose à pixeller. Le bosquet n’est pas exploité et les arbres morts tombés se dégénèrent dans une seconde vie. En soulevant l’épaisse couche de mousse de l’un d’entre eux, sorte de manteau hivernal, je...
Chrysosplenium oppositifolium (Linné 1753) - La Dorine à feuilles opposées

Chrysosplenium oppositifolium (Linné 1753) – La Dorine à feuilles opposées

Voici une plante, Chrysosplenium oppositifolium, qui se moque bien des Cumulonimbus de mars ou d’avril, ils peuvent allègrement noircir la forêt vernale, sa floraison aurifie le sous-bois. La Dorine à feuilles opposées ou Cresson doré porte l’or dans son nom de genre, Chrysos mot grec dit tout. Plenium, de premier abord comme disent les profs...
Mitrula paludosa Fries 1816 - La Mitrule des marais

Mitrula paludosa Fries 1816 – La Mitrule des marais

La Mitrule des marais(Mitrula paludosa) est un curieux petit champignon. Jean-Pierre, mycologue poète du Morvan, le compare à des cierges lorsqu’ils entourent un cône d’épicéa tombé dans un ruisseau. En forêt d’Orléans, sur les massifs acides, on le trouve plus sur les feuilles de charme (Carpinus betulus) ou de chênes (Quercus sp) pourrissant dans les fossés...
Mitrophora semilibera (DeCandolle:Fr) Léveillé 1846 - Le Morillon

Mitrophora semilibera (DeCandolle:Fr) Léveillé 1846 – Le Morillon

Au mois d’avril, les « chercheux » de champignons, de morilles entre autres, reviennent avec fierté, surtout lorsqu’ils rencontrent des néophytes et qu’ils rapportent quelques dizaines de Morillons. Il est aisé de confondre les Morillons et les morilles pour le non-initié, ce qui amènent les vantards à quelques « menteries » sur le contenu de leur panier. Le Morillon,...
Carcharodus alceae (Esper 1780) - L'Hespérie de l'alcée

Carcharodus alceae (Esper 1780) – L’Hespérie de l’alcée

L’Hespérie de l’alcée, Carcharodus alceae, apparaît, comme les « poissons », début avril sur les prairies ensoleillées. Il les préfère riches en Malvacées, Grande mauve (Malva moschata), Petite mauve (M. neglecta), etc..,  mais ne dédaigne pas la Guimauve officinale (Althaea officinalis) et la Mauve alcée (Malva alcea) des prairies humides, pour peu que des pierres lui servent...
Carabus (Chaetocarabus) intricatus (Linné 1761) - Le Carabe embrouillé

Carabus (Chaetocarabus) intricatus (Linné 1761) – Le Carabe embrouillé

A la fin de l’hiver, lorsque la vie semble déserter la forêt, où le brun des fougères gelées semble être la couleur unique des sous-bois, le simple promeneur n’imagine pas ce qui se cache sous les mousses et les écorces des arbres morts. Les insectes de tout poils se retranchent là, soit pour hiverner, soit...
Psathyrella spadiceogrisea (Schaeffer) Maire 1937 - La Psathyrelle grisâtre

Psathyrella spadiceogrisea (Schaeffer) Maire 1937 – La Psathyrelle grisâtre

Dans les premiers jours de mars les amateurs de morilles et morillons prospectent leurs coins à la quête de belles récoltes. Bien souvent, ils rapportent dans leurs paniers un grand bol d’air et une jolie ballade en sous-bois. Ces mycophages laissent derrière eux un petit champignon sans intérêt culinaire, la Psathyrelle grisâtre. Il faut dire que dans...
Anthocharis cardamines (Linné 1758) - L'Aurore

Anthocharis cardamines (Linné 1758) – L’Aurore

Au printemps, si peu que vous fréquentiez les lisières de forêts ou les prairies humides clôturées de haies, vous avez sûrement remarqué ce papillon très remuant aux ailes orangé. L’Aurore, Anthocharis cardamines,  se plait aussi à visiter votre jardin mais la visite ne permet pas toujours de le photographier tellement il a l’air pressé. Cousin...